Bon pour nous

Aller en bas

Bon pour nous

Message par Daniel le Jeu 7 Juin - 13:04

BON POUR NOUS
par Chip Brogden

«...Pierre lui dit: Maître, il est bon pour nous d'être ici; dressons trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Elie. Il ne savait ce qu'il disait. » (Luc 9:33ss)

Le mot grec pour « église » est « ekklesia », ce qui signifie « ceux qui sont appelés hors de » et désigne maintenant l'assemblée (ou l'expression locale) de ceux qui ont été appelés hors de et mis à part. Ce rassemblement n'est pas quelque chose que nous faisons de nous-mêmes. C'est l'oeuvre du Seigneur. Nous ne sommes pas l'Eglise parce que nous nous rassemblons lors de réunions ou en groupe. N'importe quel groupe de personnes peut s'organiser pour avoir des réunions pour n'importe quel but. Mais nous sommes assemblés par le Seigneur Lui-même dans un Temple spirituel, une Maison de Pierres Vivantes. Jésus est en train de construire Son Eglise, et Jésus rassemble Son peuple. Nos réunions sont externes et visibles, mais cette assemblée de Pierres Vivantes est interne, invisible, spirituelle et éternelle. Je prie que Dieu nous délivre de la « réunionite » et qu'Il nous dévoile Son Fils. Ensuite nous verrons que nous avons déjà été rassemblés ensemble dans l'Eglise qu'Il est en train de construire sur la révélation de Lui-même.

Nous ne pouvons pas construire l'Eglise, car c'est Jésus qui la bâtit. De la même façon, nous ne pouvons pas nous assembler nous-mêmes ensemble; c'est aussi le Seigneur qui doit le faire. Je ne dis pas que nous ne pouvons pas avoir de réunion, mais je dis que ce n'est pas une réunion qui fait l'Eglise. Nous pouvons participer à beaucoup de réunions de ce genre mais cela ne fait pas de nous l'Eglise. Les gens me demandent souvent si je connais un endroit où ils peuvent aller pour trouver la communion fraternelle. Après réflexion je leur dit que ce qu'ils cherchent en réalité, ce sont des réunions. Eh bien, des réunions, il y en a un peu partout. Vous n'avez pas besoin de moi pour cela. J'ai peur de ne pas pouvoir recommander de « réunions », je ne peux que recommander des frères et des soeurs qui aiment le Seigneur.

Le Seigneur veut donc nous réunir ensemble dans un Temple spirituel, mais si nous regardons autour de nous, il est clair que nous sommes divisés sur de nombreux sujets. Nous pourrions parcourir la liste et tous les nommer. Nous pourrions prendre le temps de parler des dénominations, des organisations, des doctrines, des croyances, des habitudes et ainsi de suite. Nous pourrions dresser une liste d'une centaine ou d'un millier de divisions, mais le coeur du problème est le suivant: avons-nous vu le Seigneur? Si nous avons vu le Seigneur alors nous n'avons pas besoin de voir autre chose: cette révélation du Seigneur est suffisante. Et si nous n'avons pas vu le Seigneur, c'est une perte de temps que d'essayer de débattre au sujet d'une doctrine ou d'un enseignement.

La question est donc: avez-vous vu le Seigneur? Il ne s'agit pas de l'avoir vu dans un rêve ou une vision, mais je veux dire, avez-vous vu le Seigneur parce que le Père L'a révélé en vous? Il est possible de faire une prière, mais sans voir le Seigneur. Il est possible de faire des oeuvres bonnes, mais sans voir le Seigneur. Il est possible (et très courant) de voir des gens se joindre à des réunions d'église toute leur vie, mais sans voir le Seigneur. Deux hommes qui disaient connaître Jésus marchaient avec Lui sur la route d'Emmaüs, mais ils ne savaient pas qui Il était jusqu'à ce que leurs yeux soient ouverts. Beaucoup de personnes sont dans la même situation. Nous ne pouvons pas Le voir à moins que les yeux de notre coeur ne soient ouverts, et lorsque nous seront illuminés de l'intérieur, nous Le verrons et nous le connaîtrons.

Si vous lisez les Ecritures vous savez que beaucoup de ceux qui disent « Seigneur, Seigneur » et qui font beaucoup d'oeuvres puissantes au nom du Seigneur, ne sont pas du tout connus de Lui et n'aurons pas leur part dans le Royaume de Dieu. Cela devrait nous mettre à genoux. Cela devrait nous pousser à sonder notre coeur. Connaissons-nous vraiment le Seigneur? L'avons-nous vraiment vu? Est-ce que Dieu nous a révélé Son Fils?
Quand nous regardons comment, au cours de l'histoire, Dieu s'est occupé des hommes, nous remarquons un modèle qui revient, et ce modèle est illustré par la montagne de la transfiguration, un événement qui nous est rapporté dans les évangiles de Matthieu, Marc, et Luc. Et voici ce modèle. Premièrement, le Seigneur nous révèle Sa gloire. Ensuite nous essayons de saisir le Seigneur avec des mains charnelles. Finalement, le Seigneur se met en mouvement, et nous devons soit bouger avec Lui soit resté où nous sommes. Regardons chacun de ces points de plus près.

Il A ETE TRANSFIGURE DEVANT EUX

Nous disons que la révélation de Christ est suffisante; cela signifie que si nous avons VU le Seigneur Jésus, alors rien d'autre n'a plus d'importance, et avec le temps, toutes les choses prendront la place qui leur revient. Mais si nous n'avons pas la révélation de Christ, si nous n'avons que notre propre idée de qui Il Est, ou si notre connaissance de Lui vient d'autre part ou de quelqu'un d'autre que du Père Lui-même, alors peu importe le temps que nous passons à lire la Bible, le nombre de réunions auxquelles nous assistons, ou de messages que nous entendons. Nous serons comme des gens « qui apprennent tout le temps, mais qui n'arrivent jamais à la pleine connaissance de la Vérité. » Cela montre qu'il est possible pour quelqu'un de faire beaucoup de choses au nom de Jésus, et pourtant de s'entendre dire « Je ne te connais pas ».

Le Seigneur se révèle à nous de bien des façons, et chaque témoignage est différent. Pierre a reçu la révélation de Christ pendant qu'il pêchait. Mais Thomas n'a reçu la révélation de Christ que lorsque le Seigneur lui est apparu et qu'Il lui a montré Ses plaies. Paul a reçu la révélation de Christ sur la route de Damas, alors qu'il était en chemin pour mettre à mort des chrétiens. Un homme a dit que Christ s'est révélé à lui alors qu'il était debout en train de regarder un arbre en pleine saison morte de l'hiver. Christ s'est révélé à moi alors que j'étais assis dans mon jardin, en train d'argumenter avec le Seigneur au sujet de la Bible.
Qu'ont en commun ces diverses expériences? Elles sont comme un dévoilement spontané de Jésus-Christ. Le Seigneur se révèle Lui-même tout simplement sans crier gare, et alors que nous étions aveugles auparavant, maintenant nous voyons. C'est comme sortir d'une pièce et entrer dans une autre, en fermant la porte derrière nous. Nous sommes comme l'aveugle-né de Jean 9. Il ne pouvait pas améliorer son état de lui-même, ou parvenir à un stade où il pourrait voir quelque chose. Il était NE aveugle, et il ne pouvait rien voir si ce n'est l'obscurité jusqu'à ce que le Seigneur, la Lumière du monde, lui permette de voir. Il y a beaucoup d'aveugles qui pensent pouvoir faire quelque chose pour mieux voir grâce à des sermons, des réunions et de davantage d'enseignement. Mais si on peut voir même pendant un court moment, cela vaut mieux que dix milles années d'enseignement. Mieux vaut s'asseoir aux pieds d'un homme ignorant qui a vu le Seigneur que d'être instruit par l'enseignant de la Bible le plus érudit qui est aveugle concernant les choses de Dieu.

Quand je parle de ce sujet, on me demande souvent « que devons-nous faire pour recevoir la révélation de Christ? » Et la réponse est, il n'y a rien à FAIRE, et il n'y a rien que vous PUISSIEZ faire. Mais nous avons pourtant l'assurance en disant cela que c'est dans la nature du Père que de se révéler Lui-même. Le Père a le désir de nous révéler le Fils. La seule condition est que nous ayons envie de Le voir, de Le connaître, comme Il est. La révélation de Christ est comme un rayon de lumière, qui apparaît sans prévenir, qui traverse l'épais nuage qu'est ce monde et qui vous met à terre - intérieurement bien sûr. Cela peut être ou non une chose intérieure, et cela peut être ou non une chose spectaculaire. Mais quand nous L'avons vu, il y a quelque chose qui nous touche à l'intérieur. Et nous savons que nous avons été transformés.

Cela peut être comme sur la Montagne de la Transfiguration. Le Seigneur Jésus a pris avec Lui Pierre, Jacques et Jean et ils sont montés au sommet pour prier. Il est probable qu'ils avaient l'habitude de faire cela, puisque les Écritures parlent de plusieurs occasions où le Seigneur est allé prier. Mais à cette occasion, Son apparence changea et Sa gloire leur fut révélée. Ce fut un acte souverain, un dévoilement. Il n'y a pas eu d'avertissement, aucune préparation particulière. Pierre, Jacques et Jean n'y étaient pour rien. En fait, ils dormaient quand cela est arrivé. J'espère que cela va rassurer ceux d'entre nous qui pensent qu'il y a quelque chose à faire pour obtenir la révélation de Christ. Non, tout est grâce. En fait, jusqu'à ce que nous nous reposions de nos efforts et de nos paroles, nous ne sommes pas prêts pour voir le Seigneur.

Nous avons surtout parlé de la révélation de Christ à nous personnellement, mais il y a aussi une révélation corporative. Ce que nous recevons du Seigneur de manière personnelle devraient aussi être reçu pour le bien du Corps, et pas seulement pour notre bénéfice personnel. Dans les moments où nous sommes réunis ensemble, il y a parfois aussi des occasions où le Seigneur se dévoile. Il dit bien que, « Là où deux ou trois sont assemblés en Mon Nom, je suis au milieu d'eux. » C'est la plus simple expression de l'Église - l'assemblée qui est appelée hors de. Pas deux ou trois mille, pas deux ou trois cents, pas deux ou trois douzaines- juste deux ou trois, et le Seigneur est là. Nous sommes si préoccupés par le nombre. Le vrai problème n'est pas combien se rassemblent mais est-ce que le Seigneur est avec ceux qui se rassemblent? Je préfère être avec deux personnes et avoir le Seigneur avec nous que d'être dans une foule de personnes religieuses au milieu de laquelle le Seigneur n'est pas présent.
C'est dans la révélation corporative de Christ que nous trouvons un danger, et Pierre l'exprime bien quand il dit...

« IL EST BON POUR NOUS »
Voici le point sur lequel il faut insister. Quand le Père désire nous révéler Son Fils, c'est pour Sa gloire, pas pour la nôtre. Nous recherchons si souvent les choses spirituelles car nous voulons nous faire un nom, avoir la puissance, ou la gloire pour nous-mêmes. Cela n'est pas permis dans le royaume où Christ est Tout en Tous. Ce que nous voyons du Seigneur est pour Sa gloire, et pas pour la nôtre.

Observez comme le Moi entre rapidement en action: « Maître, il est bon pour nous d'être ici! ». Bon pour nous. Bon pour nous. Bon pour nous. Nous entendons cela tout le temps. "N'est-il pas bon d'être dans la maison de Dieu aujourd'hui? » « J'ai vraiment aimé le message. » « J'aime la musique. » « Quel bon culte. » « Je suis si heureux d'avoir rencontré ce petit groupe. » Ou, « Je n'ai rien pu retirer de ce message. » « La musique était horrible. » « Il n'ont rien pour mes enfants. » Moi, Moi, Moi. C'est soit bon pour nous, soit pas bon pour nous. La musique, la prédication, le service, tout est pour nous, pour nos besoins.
C'est pour cela que nous soulignons continuellement que si nous ne fréquentons pas régulièrement les réunions, c'est tout simplement parce que les Besoins du Seigneur n'y sont pas souvent satisfaits.

Le Moi s'immisce tellement dans ce que nous faisons (ou ce que nous ne faisons pas), et même dans les choses spirituelles où le Moi est supposé être renié. Pierre était un homme tellement plein de lui-même. Donc sa réaction à la Gloire de Dieu a été, « C'est bon pour nous! Laisse-le nous le construire pour Toi... » C'est ainsi que beaucoup d'œuvres, de dénominations et de ministères ont commencé. Le Seigneur révèle de façon souveraine quelque chose de Sa Gloire à une poignée de personnes, et elles commencent à construire quelque chose - une église, un mouvement, une dénomination - qui a pour objectif de contenir cette gloire. Ou alors il arrive que le Seigneur visite Son peuple lors d'une réunion particulière. Et comme c'est bon pour nous: nous décidons donc de nous réunir à nouveau la semaine qui suit avec l'espoir de pouvoir expérimenter la même chose. Et ainsi de suite. Nous pensons que si seulement nous pouvons trouver la bonne combinaison de musique, d'enseignement, d'adoration, ou de personnes alors « cela sera bon » pour nous chaque fois que nous nous réunirons. Pourtant rapidement, la Vie s'en va et la Gloire disparaît, mais la réunion continue! Jésus a dit « Je construirai Mon Eglise ». Ceci, c'est la Vie. Pierre a dit « Laisse nous construire pour Toi. » Cela c'est la Mort. Pour voir si quelque chose est vivant ou mort nous n'avons qu'à en trouver la source. Non seulement « Construisons » est faux, mais « Laisse nous construire POUR TOI » est également faux. Les deux sont motivés par la même chose: « C'est bon pour nous ».

Ce que Pierre n'a pas réalisé et que nous ne percevons pas non plus, c'est que la gloire est en Christ, et pas dans une méthode, dans une réunion, ou dans un mouvement: et c'est pour Lui, et pas pour Nous. Combien le « C'est bon pour nous... » se transforme rapidement en « Laisse-nous construire pour Toi... » Comme notre chair est faible! Si souvent au nom de "la communion" nous avons construit « pour » le Seigneur Jésus, quelque chose qui nous arrange surtout nous-mêmes.

« ECOUTEZ-LE »
Les Ecritures rapportent que Pierre ne savait pas ce qu'il disait, même quand il se proposa de construire quelque chose pour Jésus. Jésus ne lui répondit pas. Au lieu de cela, un nuage les enveloppa, et une voix dit: « Celui-ci est Mon Fils bien aimé. Ecoutez-le! »

Le Père passe son temps à nous diriger vers le Fils en tant que Tout et Tous. Il conduit toutes choses ensemble vers l'accomplissement de Ce But, qui est que Christ ait la prééminence en toutes choses. C'est donc à ce moment que le Seigneur Jésus décide de descendre dans la vallée, et les disciples doivent décider s'ils vont rester sur la montagne ou Le suivre. La montagne est pleine de lumière, de puissance, et de gloire. Mais la vallée est pleine de ténèbres et de démons. « Il est bon pour Nous d'être ICI, Seigneur! Laisse-nous construire quelque chose pour Toi! »

Combien de tabernacles ont été construits au sommet de montagne au nom de Jésus - alors que Jésus était depuis longtemps descendu dans la vallée? Combien de personnes et d'endroits disent bénéficier la présence et la gloire de Dieu, alors que la gloire a disparu depuis longtemps? Je pense à plusieurs groupes de personnes, églises, ou réunions dans lesquelles Dieu a réellement agit et qui ont ensuite construit de véritables mouvements autour de cette expérience. Ce qui a commencé dans l'Esprit continue maintenant dans la chair, et « c'est bon pour nous ». C'est une honte que certaines personnes ne puissent pas réaliser qu'il n'y a pas de présence, de gloire, ou de puissance, et rien en dehors du Seigneur Jésus. Nous pouvons proclamer avoir la présence, la gloire et la puissance, mais si nous n'avons pas le Seigneur Lui-Même, alors ces choses ne sont que des contrefaçons spirituelles.

Jésus a multiplié le pain et le vin, et la foule a pensé, « Il est bon pour nous d'être ici! » Mais Jésus était parti pendant la nuit et avait traversé le lac. Les gens se sont réveillés le lendemain et ont remarqué qu'Il était parti, et ils ont traversé le lac dans l'espoir de Le trouver. Mais quand ils ont trouvé Jésus, Il a dit, « Vous Me suivez seulement parce que j'ai rempli vos estomacs avec de la nourriture. » Il est important de faire cette distinction, car il est à craindre que nous considérions que puisque la chose est « bonne pour nous » nous nous mettions à La suivre et que nous ne suivions plus le Seigneur Lui seul. Jean rapporte cet épisode avec pour objectif de nous enseigner que le vrai miracle n'est pas que le Seigneur leur ait donné du pain à manger, mais que le Seigneur se donne Lui-même à nous comme le Pain Vivant. Qu'est-ce que vous préférerez, avoir un estomac plein ou la Vie éternelle? La présence de Dieu, ou Dieu lui-même? La Gloire de Dieu, ou Dieu Lui-même? Voulez-vous le salut, ou le Sauveur? Voulez-vous une guérison, ou un Grand Médecin? Voulez-vous ce que le Seigneur peut donner, ou ce que le Seigneur est?

Les chrétiens recherchent beaucoup de choses spirituelles: l'onction, la puissance, les dons, les bénédictions, les fruits, la sagesse ou la prospérité. Je prie que le Seigneur fasse que nous soyons définitivement et pour toujours insatisfaits avec ces CHOSES, même les choses qu'Il nous donne, et qu'Il fasse que nous soyons affamés et assoiffés de Lui-seul. Que nous puissions juger les choses non selon qu'elles sont bonnes ou mauvaises, mais selon qu'elles sont bonnes pour le Seigneur, selon que Sa Volonté est faite par elles, selon que Son besoin est satisfait par elles, selon que Son Fils est vu à travers elles. Il est le Seul, le Fils Bien Aimé de Dieu. Que le Seigneur puisse être transfiguré devant nous! Amen.

Copyright ©️1997-2008 TheSchoolOfChrist.Org
Distribution (libre) non commerciale possible à condition que cette mention apparaisse
avatar
Daniel
Admin

Messages : 128
Date d'inscription : 24/04/2018
Age : 58
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://chretien-sans-eglise.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum